John McAfee, un terroriste moderne / Joshua Davis

Image titre

John McAfee est sans doute l’une des principales figures du monde numérique et de son économie. Mais il est aussi l’un des plus grands paranoïaques que nous connaissons. Joshua Davis, explore dans ce petit texte qui tient d’avantage du portrait que de la biographie l’impact de cette paranoïa sur la vie d’un homme. Elle lui a permis de se faire un nom (et accessoirement quelques milliard de dollars) dans le domaine de l’anti-virus informatique mais l’a également conduit à se réfugier au Belize pour échapper à d’éventuels procès dans son pays d’origine. « Son succès était du en partie à sa capacité à propager sa propre paranoïa, sa peur qu’il existe toujours, quelqu’un, quelque part, sur le point de lancer une attaque. Une fois installé au cœur de la jungle, McAfee va élaborer différents projets comme de révolutionner le marché de la pharmaceutique mondial ou de purger de ses délinquants la petite ville qui a le malheur de se trouver à proximité de son habitation. Complètement barré on vous dit.

Il faut parfois se pincer pour croire ce que l’on est en train de lire comme cette anecdote qui raconte son travail comme programmeur informatique à la Missouri Pacific Railroad de Saint-Louis au sujet duquel Davis conclut : « Malheureusement, il avait découvert le LSD entre-temps. Il prenait un acide le matin, allait au travail, et acheminait des trains toute la journée. ». Bien loin des biographies monumentales écrites à la gloire des figures les plus lisses de la révolution numérique, ce texte coup de poing met en exergue un homme dont les dérives sont aussi monstrueuses que les coups de génie.

CouvJoshua Davis
John McAfee, un terroriste moderne
L’Inculte, 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *